16 février 2009

La carte scolaire à la sauce Rufenacht

Voici 2 pages du magazine Océanes de février 2009 : (merci à Mmes Baudé et Chakir ;-) )

 oceane1oceane2

 

Quelques morceaux choisis :

1

Il n'y a rien qui vous choque ?

2

Mais ne vous inquiétez pas, on s'en occupe. Nous espérons bien faire descendre ce chiffre en dessous de 89, faudrait quand même pas qu'à l'Élysée on nous prenne pour une ville de profs gauchistes !

3

En ce qui concerne l'école Anatole France, sur les 6 classes existantes (hors CLIS), seulement 2 seront créées à l'école La Renaissance. Les 4 autres classes serviront de bouche-trous dans ce même établissement et à Jules Guedes.

4

Voila, c'est dit : une éducation de qualité coûte cher à la collectivité... Il faut faire des économies...

C'est évident, les caisses de la ville sont vides : une piscine neuve qui n'en finit pas de se détériorer, une pub bidon qui nous coûte plus qu'elle ne rapporte,des jardins suspendus, un casino déserté, la pharaonique tour Jean Nouvel (mais oui... vous savez... le monsieur qui construit des piscines...), et puis monsieur Rufenacht a encore un  caprice : un palais des congrès !

Alors les enfants, serrez vous un peu sur les bancs de l'école, vous allez devoir les partager avec de nouveaux petits camarades.

5

Certes la Mare Rouge a perdu des habitants, mais avec tous les pavillons en constructions, elle ne va pas tarder à en gagner de nouveaux !

6

Alors si vous n'aviez pas compris que ces sales gosses des quartiers défavorisés vous coûtaient trop cher on vous le répète (si ça ce n'est pas du bourrage de crâne !!!)

7

Ça y est !!! J'ai trouvé ce qui choque !!! Pas vous ???

Je m'explique : comment peut on annoncer dans le journal officiel de la ville du Havre (gratuit et distribué à l'ensemble de la population havraise) quelque chose comme étant acquis alors que cela n'a pas encore été voté au conseil municipal ? Alors même que cela n'a pas été officiellement annoncé aux premiers intéressés, c'est à dire les parents d'élèves, les élèves eux-mêmes, les enseignants et le directeur de l'établissement ???

Où bien Océanes compte parmi ses rédacteurs des journalistes d'investigations hors-pairs, où bien il y a eu des fuites au sein même de l'entourage de M. Rufenacht...

Dans tous les cas, j'ai hâte de lire le numéro qui précédera les prochaines élections municipales pour savoir si ça vaudra le coût de me rendre dans l'isoloir ou si je pourrais rester tranquillement chez moi à attendre de pouvoir savourer la victoire annoncée !

8

OUF !!!

On a failli faire mieux ! C'est vrai qu'en ces temps de crise(s) cela aurait été mal vu ! Ce n'est pas le moment de nous fâcher avec le petit Nicolas Bonaparte !

Posté par Reynald Monnier à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur La carte scolaire à la sauce Rufenacht

Nouveau commentaire