27 novembre 2008

Droit de réponse à monsieur Rufenacht

Voici le droit de réponse que j'ai envoyé à la presse havraise ce jour :

Non monsieur Rufenacht, les parents d'élèves en colère ne sont pas manipulés. Nous ne sommes ni des pions, ni des moutons !
Si nous faisons du bruit lors des conseils municipaux auxquels nous assistons, c'est pour vous manifester notre mécontentement engendré par vos projets de fermetures d'écoles. C'est pour répondre au mépris que vous affichez lorsque nous tentons de vous interpeller. Une simple parole, un seul mot de votre part pour calmer notre ardeur aurait suffit à nous faire taire, voir même à nous faire partir. Il suffisait simplement de nous dire que vous nous aviez entendu, que vous étiez près à débattre publiquement avec les parents d'élèves. Mais bien au contraire, vous avez continué de mener votre ordre du jour comme si nous n'étions pas là.Sachez que si nous laissons parler l'opposition, c'est parce que ses représentants ont bien compris nos attentes et viennent vers nous pour dialoguer. A ce propos, le dialogue, que vous prônez si bien, n'apparaît nulle part dans la façon dont vous prenez vos décisions. J'en veux pour preuve les propos de madame Dufour, votre adjointe chargée de l'enseignement qui a déclaré le lendemain lors d'une réunion avec les parents d'élèves : "nous n'avons rien dit sur les fermetures d'écoles car nous ne voulions pas que des gens manifestent contre ce projet". Combien de projets cachez vous encore aux havrais ? Pour avoir l'espoir d'obtenir un rendez vous, il a fallu que les parents d'élèves manifestent, qu'ils fassent du bruit, qu'ils organisent des opérations école morte. Nous ne sommes pas fermés à la discussion. Mais nous avons l'impression de nous adresser à un mur. Vous avez promis de nous recevoir le 1er décembre, nous sommes venus au conseil municipal pour vous le rappeler. Charge à vous ce jour là que les conseils municipaux suivants retrouvent le calme et la sérénité qui doivent être de mise pour que les décisions importantes qui seront prise pour l'avenir de notre cité soient entendues par tous.

Reynald Monnier
Parent d'élève de l'école Anatole France
http://anatolefrance76.canalblog.com/

Posté par Reynald Monnier à 14:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Droit de réponse à monsieur Rufenacht

    encore un fois bravo pour ce texte,m.Monnier!l'école a. France est un repère important pour les parents et ce depuis des années (beaucoup d'entre eux y ont été scolarisés)et les relations de confiance entre parents et enseignants sont très fortes:les enfants travaillent pour le coup dans un climat serein et c'est cela que la mairie fait voler en éclat... sans compter l'incertitude dans laquelle sont plongés les parents et leurs enfants quant à ce qui se passera l'an prochain.c'est tout simplement scandaleux!!!!!!

    Posté par isag, 27 novembre 2008 à 19:42 | | Répondre
Nouveau commentaire